Communication orale : quels enjeux ?

Sarah Waroquet
· 28 octobre 2021

En contexte institutionnel, notre culture favorise les formes écrites de communication. Si nous acquérons la parole au contact de nos familles, notre apprentissage de la lecture et de l’écriture est pris en charge par l’école. Tout au long de notre scolarité, nous sommes évalués sur notre capacité à comprendre et à produire du texte. Ainsi, avant la création du Grand Oral en 2021, les épreuves orales occupaient une place marginale dans l’évaluation du premier groupe du Baccalauréat[1]. L’écrit relèverait donc d’un savoir académique, acquis, l’oral se voyant relégué au domaine du quotidien et de l’inné.

Cependant, de nombreuses situations professionnelles démentent cette bipartition. Prendre la parole en public n’a rien de naturel ! Selon une étude universitaire de janvier 2021[2], la perspective de s’exprimer devant une audience angoisserait 29% des Américains. Et ceux qui réussissent à dépasser leur peur ne parviennent pas nécessairement à transmettre efficacement leur message : d’après une enquête menée par la plateforme Doodle[3], les salariés d’Europe et d’Amérique du Nord considèreraient deux tiers de leurs réunions hebdomadaires comme inutiles.

Il est donc urgent de comprendre comment fonctionne la communication orale. Peut-être serait-il bon de commencer par la définir : contrairement aux idées reçues, la communication orale ne se limite pas à la communication verbale. Lorsque nous parlons, le ton de notre voix et nos gestes expriment eux-aussi une émotion, un état d’esprit… qui sont partie intégrante du message reçu par notre interlocuteur. Pour cette raison, dans certains cas, l’oral ne peut pas être remplacé par l’écrit. La gestion d’une crise agressive, par exemple, nécessite une conscience et une maîtrise de son langage paraverbal pour apaiser son interlocuteur et entrer en communication.

Zero to One Technology vous propose une exploration des enjeux de l’oralité. Professionnels, notre objectif est de vous sensibiliser au fonctionnement de la communication orale pour que vous puissiez vous en ressaisir au service du développement relationnel au sein de votre entreprise.


[1] Elles concernaient essentiellement le français (en 1ère), les langues vivantes et quelques options.
[2] AMIRAZIZI, Roxy. (2021). America’s Top Fears 2020/2021. Chapman University Survey on American Fears.
[3] Doodle. (2019). Doodle presents : The State of Meetings Report 2019. Doodle blog.